Les crêpes Bretonnes

La Laïta, au Pouldu

Je ne vais pas en Bretagne uniquement pour prendre des coups de soleil sur le nez et pour profiter du paysage. J’y vais aussi pour manger des crêpes et des galettes par dizaines.

Crêpe ou galette ? 

En Bretagne, les crêpes sont les sucrées, à base de froment. Les galettes, ce sont les salées, à base de blé noir ou sarrasin. Ici, elles sont plus fines que n’importe où ailleurs. On ne cuit pas les crêpes à la poêle ici, mais sur un bilig (bilic). C’est une sorte de grande plaque plate, sur laquelle les cuisinières étalent la pâte à l’aide d’un râteau et les retournent à l’aide d’une spatule. C’est comme ça que nos crêpes sont les plus fines, et les plus souples.

Les crêpes de Réjane et Jeanine, les meilleures de la Bretagne

Souvent, le mardi matin, je vais au marché de Moëlan-sur-Mer, petite ville pas très charmante du Finistère. Son marché, lui, est top.

Mais le plus top, c’est Réjane et Jeannine, crêpières de renom dans la région.
Je ne m’aventurerai jamais à dire que leurs crêpes sont les meilleures de la Bretagne, parce que c’est une déclaration trop audacieuse et le pari de froisser les contrevenants. Et pourtant, pour moi leurs galettes sont les meilleures du monde.
Du haut de leur camion aux merveilles, leurs galettes et leur crêpent vivent, volent et virevoltent dans un ballet gracieux de pâte souple. Je leur achète toujours au moins deux demi-douzaines avant de partir. Une de froment, une de sarrasin. Quand le petit paquet chaud atterrit dans les mains, je dois me faire violence pour ne pas toutes les dévorer crues. Oui, même les galettes.

galette de sarrasin à l'oeuf
Le croustillant de la galette aux champignons

Le Préau 

A Moëlan aussi, le préau est une crêperie familiale installée dans une ancienne école primaire. D’où son nom. Aux murs sont accrochées des cartes de la Bretagne, que l’on peut regarder en attendant nos galettes.

Je commence toujours par commander une galette champignons crème fraîche. C’est un peu comme ça je sais si la crêperie va me plaire ou non. Ici, les champignons sont cuits au beurre, et la crème rajoutée après. Elle est encore bien blanche et bien liquide. Les coins de la crêpes sont cassants et croustillants, et le coeur de la galette est souple. Tout ce que j’aime. C’est important, quand j’ai fini ma galette, de pouvoir grignoter les dernières miettes des coins cassés… Elle est délicieuse et quand la serveuse récupère mon assiette, on dirait qu’elle est passée au lave-vaisselle.

En deuxième galette, je pars sur une andouille-miel. Un classique aussi pour moi, qui la non plus ne me déçoit pas.

Je termine avec une crêpe aux chocolat. Un peu trop craquante pour moi, qui préfère mes sucrées souples, mais très bonne quand même.

Crêpes et galettes à Saint-Maurice

La crêperie de Saint Maurice
Cette crêperie, j’y arrive après deux heures de marche depuis le Pouldu, mon petit village chéri. Epuisées mais contente, on s’installe en terrasse face à la baie marécageuse qui brille sous le soleil. La Laïta est basse, dépassent des roseaux et les mouettes tranquilles.
Les salles de la crêperie sont comble, ça sent bon le beurre grillé, et on n’attend pas pour prendre nos commandes. Pour moi, ce sera une galette à l’andouille et à la pomme cuite au beurre.
Un délice. L’andouille est puissante et élastique, adoucie par la pomme câline. Accompagnée d’une bolée de cidre brut, c’est un régal.

Galette à l'andouille, Saint-Maurice

J’ai à peine fini ma dernière bouchée que je commande ma deuxième galette : champignon crème fraiche.
Malheureusement, je suis un peu déçue par celle-ci. La crème est trop épaisse, les champignons un peu trop plastiques pour moi. Je suis rapidement écoeurée, et pourtant j’avais faim !
Je ne reste pas là-dessus, je pars quand même sur une crêpe dessert. Une simple sucre et citron. Un peu plus légère que ce qu’on peut trouver sur la carte… Tout va bien, celle-ci est souple et juteuse, c’est parfait.

A lire aussi

Instagram has returned invalid data.

3 Commentaires sur “Les crêpes Bretonnes

  1. Katafeï says:

    Outrage . dans le Finistère les crèpes salèes restent des crèpes , les galettes c’est bon pour le Morbihan ou l’Ile et Vilaine . Régine et Rèjane, venez me soutenir !

  2. mg says:

    Je vais te chasser, te trouver, et te faire du mal. Dans le Finistère, une crêpe est une crêpe. Va en Ille-et-Vilaine manger des galettes, ces spongieuses ramollies juste bonnes à s’enrouler autour d’une saucisse devant le stade rennais.

    Sinon, très bel article. Je suis plus réservé que toi sur les crêpes sucrée de Saint Maurice. Mais Réjane ! Mais Jeannine !

    • adeschanel says:

      Merci !
      Décidément telle mère tel fils… Mais je n’ai fait que répéter bêtement ce qui était écrit sur les menus de St Maurice ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *