Le Fooding x Mort Subite : les Chouchoux de Bruxelles

Chouchoux de bruxelles

Comme j’ai gagné deux places pour la soirée des Chouchous de Bruxelles du Fooding, en partenariat avec Mort Subite, eh ben j’y suis allée.

C’était au Consulat, cette nouvelle icône du cool en plein milieu du 14ème arrondissement. Pour 30 euros, on avait droit à 6 bières et 5 assiettes, soit une à chaque stand. L’idée étant d’assortir mets et bières.

Les plats

On a commencé avec le shiitaké de Bruxelles au beurre à la gueuze de Nicolas Scheldt (La Buvette, Saint-Gilles). Délicieux petits champignons trempés d’une mousse toute douce, surmontés de tranches acidulées de pickles croquants et de grains de sésame noir. Hyper bon. Vraiment format mise en bouche, en revanche et je comprends vite que toutes les portions vont se ressembler et qu’on est pas à une soirée Fooding pour rien.

chouchoux de bruxelles
chouchoux de bruxelles

On continue avec les petits pistolets à la crevette grise de Valérie Lepla (Pistolet Original, Bruxelles-Centre). Sandwich typiques des côtes belges, le pistolet est un petit sandwich rond avec une entaille sur le chapeau. Ici la crevette grise apparait sous forme de croquette crousti-fondante un peu brûlante et réconfortante. Une portion un peu plus conséquente, vrai lèche-doigt mangé à l’arrache sur une table de ping-pong qui trainait par là.

La suite, ce sont les fromages de Julien Hazard (Hazard Affineur, Uccle). Plus précisément, ce qui me semble bien être un munster au marc de café, et  un fromage d’Hervé AOP. Super bon, en même temps tout un chacun sait que je suis assez bon public avec le frometon.

 

Dernière assiette salée, le kimchi de chou blanc de Nicolas Decloedt (Humus X Hortense, Ixelles). Super bon, cette assiette qui porte assez mal son nom (je ne sens rien de fermenté, rien de piquant, rien de kimchi mais bien du chou blanc) est pour le coup vraiment trop légère. Super bonne en bouche, en revanche, on a léché l’assiette comme des affamés.

Le dessert, c’est un chocolat aux noisettes de Laurent Gerbault. C’est très bon bien sur, mais j’aurais du le prendre en photo : le truc faisait littéralement la taille d’un petit orteil.

chou blanc chouchoux de bruxelles

Les bières

On a goûté plusieurs bières, un peu dans le désordre je crois parce qu’on a pas bien compris qu’est ce qui allait avec quoi. D’abord, une Gueuze Lambic, mélange de jeune et vieux lambic, vieilli 3 ans en fut de chêne. On a ensuite gouté la Blonde Lambic, du jeune lambic et houblon aromatique. Ensuite, la Witte Lambic, bière blanche un peu épicée, fruitée avec une pointe d’agrumes.

On a aussi goûté la Kriek, la fameuse bière rouge à la cerise, hyper acidulée, un peu sucrée, trop bon. Notre dernière bière était une bière surprise. On devait se rendre à un comptoir et dire ce qu’on aime comme genre de bière, et en fonction de nos réponse la serveuse nous proposait une bière. Elle m’en a proposé une un peu épicée, dont elle m’a expliqué qu’elle avait macéré avec du gingembre et de la cardamome. Très chouette.

Le lieu 

Le Consulat est un lieu assez grand, avec une scène centrale, plusieurs petits bars autour. Là, pêle-mêle les stands de cuisine et les plats. Il y avait des photomatons partout, c’était vraiment sympa, ainsi que des tables de ping-pongs, des espaces avec des canapés, des fauteuils… Il y avait aussi un petit espace jardin pour les fumeurs. Je ne doute pas que le lieu fasse des soirées top mais c’est vrai que sur le live de la Smala, du coup il n’y avait pas trop d’ambiance parce que les gens étaient trop éparpillés.

Bilan : rien à redire sur les bières et les plats (du point de vue du goût), qui étaient très bons. Cela dit, les portions étaient vraiment ridiculement petites. Pas possible d’acheter d’autres bières sur place, du coup c’était un peu frustrant. Un peu frustrée aussi par l’absence de plat rappelant vraiment la Belgique. Les pistolets étaient présents, mais j’aurais préféré de la carbonade, des chicons, ou encore des croquettes à un shiitaké par exemple.

Le lieu est super beau mais beaucoup trop grand pour l’événement ! On avait l’impression d’être 5, et à la fois il n’y avait pas assez de places pour s’assoir.

Du coup, bilan un peu mitigé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *