Eating with Ada at Din Tai Fung’s

Depuis quelques mois fleurissent sur Instagram des photos et des vidéos de Xiao Long Bao, ces raviolis chinois à la soupe. En arrivant à Hong Kong, c’était la seule chose que je m’étais mise en tête de manger, et c’est chez Din Tai Fung que je les ai trouvés.

Din Tai Fung, une institution

J’avais déjà mangé une fois chez Din Tai Fung, à Pékin. En haut de la tour d’un centre commercial, j’avais apprécié les raviolis et les légumes sautés mais à l’époque je ne connaissais pas encore aussi bien la cuisine chinoise, alors je ne m’étais pas rendue compte.

Quand j’ai dit à Julie que je cherchais des Xiao Long Bao, elle m’a dit d’aller chez Din Tai Fung. (Non c’est faux, d’abord elle m’a dit « des quoi ?? »)

Elle m’a dit que c’était un restaurant avec une étoile au Michelin, alors je lui ai dit qu’elle se trompait mais je suis allée voir quand même. J’ai pris son fils sous le bras comme témoin.

Le restaurant

On est arrivés entre 11h30 et midi, il n’y avait pas de queue. Din Tai Fung est à l’intérieur d’un centre commercial là aussi, pas loin de Times Square, à Causeway Bay. La salle à l’intérieur est immense. Elle est mal décorée, ça fait très cantine. On nous a assis sur une table où nous attendaient déjà notre vaisselle et un thé.

La serveuse a dit : « Vous devez être partis à 13h », on s’est dit que ce serait bon.

Le menu propose plein de trucs. Les Xiao Long Bao, évidemment, au poulet, au porc, et même à la truffe. Mais aussi des soupes de wonton au porc ou à la crevette, et encore des tas de dumpings (jiaozi), aux légumes, à la viande… Il y a aussi tout un assortiment de viandes sautées, grillées, en plat de nouilles ou de riz. Ca continue avec des tas de grosses brioches moelleuses, à la viande, aux légumes. Les menus sont bourrés d’images, donc j’imagine qu’il y a énormément de touristes (mais là on est peu nombreux). C’est à nous de prendre la commande sur un papier, comme au japonais à volonté.

Les Xiao Long Bao

Les paniers arrivent une quinzaine de minutes après la commande. On a commandé : deux paniers de Xiao Long Bao au porc, deux au poulet, un panier de banh bao, des jiaozi au porc, et des wonton au porc. En fait, je pensais qu’il n’y avait que 2 pièces par panier… Mais il y en a 5. On se retrouve donc avec 20 pièces de Xiao Long Bao, plus le reste. Sobres et minimalistes, ils sont servis dans des paniers de bambou, sur un petit drap blanc. Je commence par les Xiao Long Bao, autrement dit le rêve d’une vie.

C’est chaud ! C’est même brûlant. Je ne sais pas trop comment m’y prendre pour ne pas me baver  toute la soupe dessus. Du coup je fourre le truc dans ma bouche, et je presse ma langue contre mon palais pour l’exploser. C’est pas juste le ravioli qui éclate, c’est une symphonie de goûts ! Du gingembre, de la ciboule, de l’ail, le poulet, le bouillon, c’est un fucking régal. Exactement ce que j’ai toujours voulu manger mais sans le savoir. Moi qui ai paniqué quand j’ai vu 4 paniers arriver, je me sens rassurée : je ne vais probablement avoir aucun problème à les manger. Même avant 13h00.

D’autres dim sum

J’attaque ensuite les raviolis, les jiaozi. C’est hyper bizarre, on dirait à moitié qu’ils sont fourrés au fromage frais. Ils sont au porc et aux légumes, mais on sent plus les légumes que le porc et la peau est un peu épaisse. C’est pas du tout ce à quoi je m’attendais quand j’ai commandé ça (à vrai dire je m’attendais plus à ce qu’il y a dans le Xiao Long Bao en fait). Mais en fait, c’est très bon. C’est la même farce dans les wonton (dommage, j’aurais bien goûté autre chose). Mais le bouillon des wonton est super bon. Je crois en revanche qu’en Chine ils ne le boivent pas, parce que là j’avais mangé mes wonton avant la soupe et ils n’ont pas arrêté d’essayer d’enlever mon bol. On termine sur les Banh Bao, les grosses brioches moelleuses au porc haché. Elles sont un peu collantes et toutes chaudes comme j’aime. En plus, elles ont encore un petit goût de levure, miam.

Après tout ça, je n’ai évidemment plus faim. C’était vraiment délicieux. D’ailleurs, j’y suis retournée quelques jours après pour goûter les Xiao Long Bao à la truffe. Mais ils étaient assez décevant finalement, parce que le goût de truffe était assez faible, et qu’ils avaient un peu une texture de terre étrange. On a aussi goûté les légumes sautés, je pense qu’ils le sautent à l’ail et à l’huile de sésame et ça my goooood c’est délicieux. On en a même pris à emporter pour ramener chez nous.

Verdict

Din Tai Fung est vraiment un très bon restaurant, et surtout, pas très cher pour ce que c’est. Les paniers de raviolis étaient en moyenne à 60HKD (6 euros), et franchement délicieux. On a vraiment plus eu faim après.
On a été servis vite, mais débarrassés aussi vite, ce qui donne un peu l’impression d’être hyper speed. Ce qui est super sympa c’est que quand tu sors, derrière la vitre tu peux voir tout ce qui se passe en cuisine. Du coup on a vu les cuisiniers pétrir la pâte, la fourrer, la cuire… J’ai adoré. Et en sortant pour le coup, il y avait vraiment beaucoup de queue alors je crois qu’il faut vraiment y aller tôt.

A lire aussi

Instagram did not return a 200.