Venise

Je pensais qu’en allant à Venise en mars, j’allais mourir de chaud, (en tout cas comparé à Paris). Que j’allais manger des pâtes et de la pizza, que je n’allais croiser aucun italien. Parce qu’on m’avait dit que Venise est une ville exclusivement touristique. C’est pas faux, mais c ‘est pas vrai non plus. Et surtout ce qu’on a oublié de me dire, c’est qu’on y mange bien, à Venise.