Au Petit Panisse

T’as déjà essayé de trouver un restaurant ouvert le lundi ? Moi oui, et sur 30 que j’ai essayés d’appeler, un seul a répondu : Le Petit Panisse. Je n’y étais jamais allée, c’était le moment ou jamais.

Au petit Panisse

A l’angle de la rue de Montreuil et de la rue Titon (là où j’ai fait mon tout premier boulot, youhou), le Petit Panisse est une brasserie un peu à l’ancienne, avec un carrelage un peu mosaïque et des piliers de salle, des tables en bois et des serviettes à carreaux rouges. On nous offre une table dans un coin, parfaitement placée, banquette pour une personne. Pas de nappe, pas de chichis, et une carte courte.

Une poignée d’entrées, parmi lesquelles gaspacho de concombre, poulpe frit ou encore burrata aux tomates séchées, et un poignée de plats, parmi lesquels tataki de boeuf, tartare de bonite au couteau ou lieu jaune. Tout est écrit sur l’ardoise.

Les plats

Aujourd’hui, pas assez faim pour une entrée. On part directement sur les plats, et ce sera le lieu jaune. Servi avec des branches de menthe grillée, une sauce au yaourt citronné (dans laquelle je devine des bouts de concombres) et des pommes de terre Roseval tapées.


Arrive une assiette bleue, les pommes de terres (donc tapées ça veut bien dire qu’on les a cuites à l’eau puis tapées, avant de les mettre au four pour les faire griller) sous le lieu jaune, la sauce à côté, et la menthe au-dessus de tout ça.

Eh bah franchement, je ne lésinerai pas de compliments sur cette assiette. La cuisson du poisson est PARFAITE, la sauce est délicieuse, et les pommes de terre croustillent et fondent à la fois. La menthe grillée va avec tout, c’est vraiment une super idée.

Au petit panisse

Les desserts

On enchaîne avec des desserts (j’avais pas faim et puis finalement, la curiosité l’emporte !). Ici aussi, cinq ou six choix sur une ardoise : fromages, clafoutis à la pêche, dessert du jour (épuisé ce jour-là), moelleux au chocolat et gros sel, cheesecake aux fruits, crème brûlée… Bon jusque là rien de super original.

Sauf que la crème brulée est à la cardamome et au café, et je suis obligée de gouter ça. Ma copine prend le cheesecake.

Vous vous souvenez comme à chaque fois je trouve que les desserts sont en-dessous, par rapport au niveau d’un restaurant ? Eh là, non. C’est juste la confirmation que ce chef (Jeff Schilde, ex-Dame Jane) est créatif jusqu’au bout des ongles. Le cheesecake a deux épaisseurs : une de cheesecake américain cuit, et l’autre de cheesecake mousseux. Le tout ave des fruits frais et du crumble de spéculoos. La folie. Trop triste que ce ne soit pas le mien.

Enfin le mien est dingue aussi, tous les goûts sont très intenses, la texture est parfaite, et le tout toujours léger.

au petit panisse 3
au petit panisse

Et un p’tit digeo

On termine notre repas par un digestif en terrasse, et on discute cinq minutes avec la serveuse. Elle nous parle de la carte, du chef, du resto, des clients…

Si le diner ne nous avait pas suffi, sa gentillesse et sa disponibilité achèvent de nous donner l’envie de revenir.

Verdict : Super bon, rien à rajouter. Léger, créatif, original, abordable, et près de chez moi, c’est le restaurant que j’attendais. Belle salle, service rapide et adorable. Au Petit Panisse est vraiment une bonne adresse.

Prix : le soir à 2, on en a eu pour 33€ chacun avec plat, dessert et digestif.

Adresse : 35 rue de Montreuil, 75011 Paris

A lire aussi

Instagram has returned invalid data.