BigLove Caffè

BigLove Caffè, le dernier-né de la grande famille Big Mamma, est le petit nid italien du 3ème arrondissement. Espace cosy et chaleureux, c’est là qu’on trouve des pizzas sans gluten, des burrata décorées comme Versailles, et surtout les brioches pain perdu à la framboise.

Lorsque j’y suis allée avec mon père, un dimanche soir, on a eu une table tout de suite. Plus intimiste que ses grandes soeurs, la trattoria donne une impression de « comme en Italie ». C’est dû aux étagères pliant sous les bocaux de pâtes et d’épices, et aux serveurs en chemise bleue qui crient en italien.

On commande entrée, plat, dessert et vin.

Les entrées

L’entrée
C’est d’abord une burrata décorée de muesli, de mandarine rôtie et de jeunes pousses d’épinard qui arrive devant moi. J’adore la burrata, alors je ne me fais pas trop de souci. Et pourtant, je ne suis pas convaincue. C’est très joli à regarder, mais l’assortiment me laisse dubitative. En fait, je suis assez partisane de la burrata nature. Celle qui n’a besoin de rien, et c’est la preuve de sa qualité. Là, la mandarine rôtie est un peu amère et n’équilibre pas le sucré de la vinaigrette. Et le muesli, j’ai carrément pas compris. La burrata elle-même est bonne, mais pas délicieuse. Sa peau est très épaisse et le coeur de straciatella un peu décevant. J’en aurais aimé plus. Du coup, la beauté de l’assiette me fait penser qu’à vouloir faire des plats trop photogéniques, on en oublie la saveur.
Papa l’a mangée en entier aussi, mais pas très convaincu non plus.

Burrata à la mandarine rôtie de Big Mamma
pizza sans gluten à la truffe
Ananas et poire à la grenade, menthe et amandes
Brioche façon pain perdu à la framboise et mascarpone

Le plat

C’est ensuite une grosse pizza à la truffe qui arrive devant moi. Sur la pizza, trois feuilles de basilic, des tranches de truffe fraiche et des lamelles de champignon. La pâte gluten-free, je ne la sens même pas. Je suis une fan inconditionnelle de truffe, alors je suis réjouie par le petit « squish » des champignons coupés. La pâte est croustillante, la mozzarella fondante… Tout ce qu’on attend d’une pizza, quoi ! A la fin de la pizza, je n’ai plus faim. Mais mon père commande un dessert, alors moi aussi.

Les desserts

Lui, plus gourmand que moi, a commandé la fameuse brioche pain perdu à la framboise et à la mascarpone. Pour ma part, j’ai opté pour l’ananas et poire à la grenade et à la menthe, aux éclats d’amandes.
Nos assiettes sont toujours aussi belles. Je commence par mon ananas, même si le sien a l’air meilleur. Malheureusement, mon ananas est assez sec. Je l’aurais préféré juteux et rafraichissant. La poire a l’air un peu passée, et la grenade n’a pas trop de gout. Je suis un peu déçue. Je goûte quand même le dessert de mon père, qui me donne très envie. Et là, c’est la tristesse. Ce dessert si appétissant et si riche… N’a aucun goût. Les framboises ne sont ni sucrées ni acides, pas très mures en fait. C’est normal, la saison des framboises, ce n’est pas le mois de février.

Verdicti

Je suis vraiment déçue par BigLove Caffè. J’avais déjà des réserves après East Mamma, là je suis assez décidée. Big Mamma, c’est bien sur Instagram. Beaucoup moins dans l’assiette.

BigLove Caffè : 30 rue Debelleyme, 75003 Paris.

A lire aussi

Instagram did not return a 200.