Karamel Paris

J’ai découvert les créations de Karamel sans savoir que c’était Karamel. Tout a commencé dans la boutique Fou de Pâtisserie, quand j’ai acheté une tarte Cyril Lignac  et le Crunchy Crunchy, un entremet pistache individuel (que je n’avais pas choisi personnellement mais que j’ai goûté quand même). Je n’avais retenu que le nom du chef, Nicolas Haelewyn, et non pas celui de son salon de thé.

J’ai été très agréablement surprise par ce Crunchy Crunchy. Je suis vraiment difficile en pâtisserie, et je n’ai pas d’affection particulière pour la pistache. Là, on a trouvé une grosse dacquoise bien généreuse et pas sèche du tout, un praliné à l’amande et fleur de sel, une grosse crème à la pistache et une pâte pure pistache. On l’a partagé à deux et la pistache était aussi puissante que le praliné, avec la pointe d’amertume requise fournie par l’amande.

J’ai adoré ces grosses pointes de crème dodues. C’était une pâtisserie globalement généreuse et très gourmande.

Un autre fois, j’ai profité d’un rendez-vous près des Invalides pour faire un saut directement dans la boutique Karamel. La boutique est toute de blanc et bois vêtue, cosy et chaleureuse, avec un peu partout des présentoirs à attrape-gourmand.

Parmi les pâtisserie, on nous propose : une tarte citron noisette toute en courbes et en pointe, un mont-blanc tout en beige pétales, et aussi beaucoup de viennoiseries qui donnent envie de dormir dedans.

Karamel
karamel paris

Vous me connaissez, j’aime me faire peur, et c’est non sans frissons que je choisis le Mont-Blanc. Alors oui JE SAIS, y’a du marron dans le Mont-Blanc et JE SAIS je n’aime pas ça, donc de fait c’était un peu débile.

Ce que j’avais pris pour des pétales de crème un peu comme ceux du Saint-Honoré de Cédric Grolet étaient en fait de la meringue. Très légère et assez peu sucrée, plutôt très bonne. La crème de marrons dedans est très bonne aussi, crémeuse et le marron est très présent. J’ai été un peu frustrée par la (trop) petite quantité de crème légère. Et je ne parlerai pas bien sur des tas de morceaux de marrons entiers que j’ai suçotés avant de les virer avec hargne, parce que vraiment j’ai horreur de ça. Mais à tous les amateurs de marrons glacés et autres choses comme ça : vous adoreriez.

Globalement donc, j’avoue ne pas avoir pris beaucoup de plaisir à manger ce Mont-Blanc dont je ne nie vraiment pas la qualité. Ce n’est juste pas une pâtisserie pour moi.

Verdict : ça reste une pâtisserie-boulangerie de très bonne qualité. Les pâtisseries sont créatives, et assez équilibrées au niveau des matières et des goûts, quoiqu’un poil trop sucrées encore pour moi.

Karamel, 67 Rue Saint-Dominique, 75007 Paris
Ouvert tous les jours de 10h00 à 20h
Le weekend de 9h à 20h

A lire aussi

Instagram has returned invalid data.