Udon, Ramen, Soba : who’s who

Nouilles japon : ramen

Je ne suis pas, comme c’est un peu la mode en ce moment, une méga-fan du Japon. Je n’ai rien contre, au contraire, j’adore les tempura de crevette et les gyozas, mais ma curiosité n’est pas hyper développée. Et quand je vais dans une cantine japonaise je suis un peu perdue entre les ramen, les udon, et les nouilles soba. J’ai décidé d’éclaircir tout ça.

Les ramen

Les ramen (lamen) sont un plat de nouilles à base de farine de blé servies dans leur bouillon, la plupart du temps à base de viande ou de poisson. Elles sont souvent assaisonnées de sauce miso, et servies avec d’autres aliments : du porc, du poisson, un oeuf, des légumes… Vous vous souvenez le plat que dévore Ponyo, dans le film éponyme de Miyazaki ? C’est ça, des ramen. C’est trop beau, et on en mange des très bons chez Kodawari Ramen ou chez Dersou.
Pour la petite histoire, on pense souvent un peu à tort que les ramen sont japonaises. Enfin maintenant c’est le cas, mais initialement ce plat a été rapporté de Chine et n’est apparu au Japon qu’au XXème siècle. Pire encore, ce plat devenu emblématique du pays n’a été réellement popularisé qu’au cours des années 60 avec la multiplication d’enseignes franchisées qui usaient du concept. Pour cause, le plat est très économique, chaud et il tient au corps. Voilà, c’est tout pour la minute culture.

Les udon

Ces grosse pâtes très souples qui me font penser à des énormes larves sont parmi les plus consommées au Japon. Elles sont souvent blanches, et ce sont les plus grosses du marché (jusqu’à 4mm d’épaisseur). Entrent dans la composition : de la farine, de l’eau et du sel. Normalement, elles sont cuites dans de l’eau de mer pour la cuisson.

Les udon ne sont pas un plat en soi, mais servent à la préparation de plats. Un peu comme nos pâtes. Alors si vous les trouverez souvent servies en bouillon avec de la viande, de l’omelette ou des petits légumes, vous les trouverez aussi sautées, servies avec de l’eau claire, chaudes ou froides.

Les udon sont considérés comme l’un des aliments les plus traditionnels du Japon (par opposition aux ramen chinois par exemple) pourtant leur consommation n’a réellement explosé qu’en 1993 avec la publication d’un ouvrage en 5 tomes sur les bienfaits du udon. Vivement qu’on nous sorte la même chose en France sur la pomme de terre.

Japon : udon, ramen, soba

Les soba

Les soba sont facilement reconnaissables : ce sont des longues et fines pâtes de sarrasin, toutes plates. Enfin à l’origine, elles sont exclusivement au sarrasin. Mais du fait de la difficulté à façonner le sarrasin, la pâte est parfois coupée à la farine de blé pour lier. D’ailleurs, soba veut tout bêtement dire sarrasin en japonais.

On les trouve servies dans un bol avec leur bouillon, mais aussi parfois sur une surface plate (tapis de bambou, ou simple assiette). C’est le cas lorsqu’elles sont servies froides car rincées à l’eau. Elles aussi plat traditionnel japonais, la coutume exige que lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans le quartier, on lui offre un plat de nouilles soba pour lui souhaiter une longue vie. C’est assez sympa.

Udon, ramen, soba

Voilà, maintenant qu’on sait ce que c’est, reste à savoir où les manger. Si vous avez des adresses, je suis preneuse…

A lire aussi

2 Commentaires sur “Udon, Ramen, Soba : who’s who

  1. devorezmoi says:

    Ton blog est super, par contre on peut pas mettre de like ou de commentaire partout. On voulait liker les phos, le resto « 3 fois plus de piments’ qu’on adore, et plus… En tout cas on reviendra 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *